• Artémis


    Artémis


    Anonyme de l’École de Fontainebleau
    (vers 1550)


    L'élégante Artémis, jumelle d'Apollon,
    Couve de son regard la nature sauvage :
    La forêt, le pâtis, le mont et le vallon,
    Présidant à la chasse, elle hait le carnage.
    Elle et  ses deux consœurs Hécate et Séléné
    Ont formé, chez les grecs, la triade Lunaire
    Diane des romains que rien n'ose défaire
    De son bel agrément qui n'est jamais fané.

    Voyez comme l'artiste a mis toute l'adresse
    Qu'il faut pour modeler son aspect ravissant
    Sur la toile que l'œil, de s'en charmer, ne cesse.
    On dirait une fée. Un mage, en s'en rinçant
    L'œil, oublierait sa foi.Toute vénus, fut-elle
    Enfant de roi, ne peut avoir de tels appas.
    Quel fou refuserait d'admirer son compas ?
    Regardez sous la main saisissant la bretelle !..

    Son sloughi, s'enivrant de son parfum divin
    Flaire le vent, ravi d'être le seul complice
    De la fille de Zeus. Faut-il être devin
    Pour découvrir son jeu ? Frôlant la jambe lisse,
    De sa jeune compagne, il semble s'élancer
    Mais simple illusion ! Là se trouve sa joie,
    Et là doit-il se plaire. Alors, toute autre voie
    N'a l'honneur de le voir, sa marche, cadencer.



    04-09-2019
    bjnb


     

    « Sapho se précipitant à la mer »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Lundi 9 Septembre à 13:33

    bonsoir cher med , c' est une merveille que tu nous offres , une magnifique narration 

    belle journée

    bises

    2
    Mercredi 11 Septembre à 12:49
    3
    Vendredi 13 Septembre à 18:50

    Bonsoir Flormed,

    De la modeste bergère à la déesse, comme tu sais flatter la beauté !

    C'est magique !

    Je t'embrasse.

    Annie

    4
    Vendredi 13 Septembre à 21:53
    5
    Samedi 14 Septembre à 00:36

    Je n'ai pu accéder à cette oeuvre admirable

    Autant de l'inconnu que toi, divin ami

    Car un lien corrompu a rendu misérable

    Mon accès à ton site,  j'ai craint un tsusami !

     

    Bonsoir Flormed,

    J'ai finalement réussi à lire le sublime poème d'Artémis mais maintenant c'est celui de Vénus avec mon commentaire que je ne peux plus lire. 

    Bisous Poétiques

    6
    Samedi 14 Septembre à 13:47
    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter