• Lyre éternelle

    puce

    Lyre éternelle


    La poésie, ambre des mots, est immortelle.
    Ses étoiles luiront toujours sur l'univers
    Pour guider les esprits vertueux à travers
    L'immensité du firmament qui s'en constelle.

    Tout un discours prosé se dit en un seul vers.
    On ne verra jamais se dresser une stèle
    Pour l'ombre d'Erato dont guère on ne pastelle
    La statue au profil aussi beau que l'avers.

    La rime en est le vin si doux qui plait à l'âme
    Aimant  tant s'enivrer de ce divin dictame.
    Sans ce nectar, la vie, à la dérive, irait.

    Chers rimeurs, vénérez la lyre souveraine !
    Défiant la poussière altérant son attrait.
    Honorez sans faillir la somptueuse reine !

    Flormed 

    Mohammed Zeid

    - Flormed -

     

     

    « Vie de pâtreNature »

  • Commentaires

    1
    Samedi 20 Septembre 2014 à 17:31

    Cette poésie immortelle m'enivre cher med ,  une rosée embaume  tes vers , merci infiniment de nous laisser lire celui-ci 

    mes amitiés

    iris 

    2
    Flormed
    Samedi 20 Septembre 2014 à 22:41

    Merci Iris.

    Tes commentaires me font plaisir.

    3
    Mardi 2 Décembre 2014 à 07:15

    Bonjour Flormed

    superbe mais je retiens surtout la dernière strophe

    honorons toujours cette lyre éternelle sans se soucier des mauvaises langues

    bises amitié

    4
    Mardi 2 Décembre 2014 à 23:07

    Merci Vénusia.

    Notre amour pour cette lyre

    est

    imbattable.

     

    5
    nilsa 704
    Samedi 8 Août 2015 à 22:25

    Bonsoir Flormed

    Merveilleux poème, j'admire ton art des mots et les images que tu fais pousser dans ce jardin de la poésie.

    Amitiés 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :