• Paix et Justice


    Paix et Justice

    Paix et Justice Paix_e10

    Laurent de La Hyre
    peintre et graveur français du XVIIe siècle
    (1606-1656)



    Des arbres, des agneaux,  paysage anodin!
    Un ciel vêtu de gris, du bois, une fontaine,
    Tout près, deux fleurs en croix échangeant leur haleine
    En un baiser dont rêverait un vieux mondain
    Qui sentirait bouillir la sève dans sa veine

    Qui sont ces deux beautés? Leurs attributs sont clairs:
    Celle avec la balance a pour prénom Justice
    Détournez vos gros yeux de la pierre qui pisse
    Et fixez cette main offrant l'outil aux airs
    Pour vous ordonner de peser sans caprice

    L'autre exhibant un sein, bourgeon à peine éclos
    C'est Paix. Son armure est à ses pieds. Plus de guerre!
    Seul l'hymne de la vie est à chanter sur terre
    Fini, fini le temps des nocifs mégalos
    Bannissons les conflits, épurons l'atmosphère.

    Le peintre a su parer de clarté ces joyaux
    Que l'on a trop souillés pour dominer le monde
    On a truqué les poids sous le désir immonde
    D'amasser l'écu d'or et s'emplir les boyaux
    Oubliant que la mort poursuit toujours sa ronde

    Et partout où l'on va, gronde l'acier mortel
    Nature en feu, cités et bourgs, murs en décombres
    L'enfant et le vieillard traînent telles des ombres
    Mourant de faim, de soif, de peur... Plus de cheptel
    Ni de pâtis...arpents hideusement sombres.


    M.Zeid
    121019
    Bjnb




    « Clio la museAllégorie de la grammaire »

    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Dimanche 13 Octobre à 00:11

    Paix et justice en un même calice

    Ne voulant qu'admirer un tel tableau 

    Ma barque je détache du câbleau

    Pour voguer sur ton grand lac du délice

     

    Bonsoir Flormed,

    Merci de nous offrir si belle interprétation de Paix et de Justice !

    Je t'embrasse

      • Lundi 21 Octobre à 09:31

         

      • Mardi 22 Octobre à 08:54

        BONJOUR


        Je l'ai vu naviguer, le vent gonflant son voilage

        Qu'un bel ange amoureux ne cesse de hisser

        Vers le ciel aimant voir la vague déplisser

        Sa robe vaporeuse afin que son image

        Éclaire le miroir des eaux pour le lisser.


        M.Z

         

    2
    Dimanche 13 Octobre à 20:11

    Bonsoir cher Flormed,

    Comme il est beau le temps où les tableaux avait une âme !

    Comme il est beau le temps où les mots sortaient à flots de nos calames !

    Tout avait un sens, nul besoin d'être devin...

    Je peux dire à nouveau que ceci est DIVIN !

    Mes sincères félicitations et mon admiration.

    Annie

     

     

     

    3
    Lundi 14 Octobre à 08:25
    4
    Lundi 21 Octobre à 07:11

    Magnifique poème pour dépeindre ce fort beau tableau

    l'existence est parfois si douloureuse

    qu'il nous faut en faire appel à la justice

    merci du partage cher ami c'est sublime

    douce journée amitiés bises cher Mohammed...

    avec tout mon respect...

    5
    Lundi 21 Octobre à 09:29

    fée à la baguette poétique

    bises

    6
    Lundi 21 Octobre à 12:26

    Ne vois-tu pas l'Ami, ce tout petit nuage
    En forme de sourire habile à se glisser 
    Dans l'azur de bleu afin de délisser
    Ton horizon parfait de son blanc tatouage
    Au rail de ma muse en rimes éclissé ? 

    Bonjour cher Flormed,

    Je ne vois plus ni tes vers, ni les miens de ta seconde strophe alors je reposte ici les miens s'ils jamais ils s'étaient perdus... Bises poétiques

     

      • Mardi 22 Octobre à 12:51

        BONJOUR


        Je l'ai vu naviguer, le vent gonflant son voilage

        Qu'un bel ange amoureux ne cesse de hisser

        Vers le ciel aimant voir la vague déplisser

        Sa robe vaporeuse afin que son image

        Éclaire le miroir des eaux pour le lisser.


        M.Z

        ( Voir ci-dessus)

    7
    Samedi 26 Octobre à 12:52

    Bonjour Flormed,

    Recevrai-je de toi un deuxième cadeau

    Pour assembler le bois de mon pieux radeau ?

    Je t'embrasse

    8
    Samedi 26 Octobre à 13:24

    bonjour cher med

     

    c'est un ravissement de  savourer tes vers 

    mes compliments

    belle journée

    bises

      • Dimanche 27 Octobre à 11:15

        merci Véronique

        Tes commentaires me plaisent beaucoup.

        Tu es adorable.

    9
    Dimanche 27 Octobre à 11:12

    Salam Marl'aime

     

    J'ai beau chercher le quintil dont tu parles.

    Il s'est évaporé.

    On peut continuer en reprenant les deux ci-dessus.

    On composera deux autres avec des rimes différentes.

     

    10
    Mardi 29 Octobre à 10:35

    Bonjour Flormed,

    Avec un grand plaisir, je vais bûcher sur ma réponse à ton dernier quintil et je te remercie infiniment.

    Gros bisous

    11
    Mardi 12 Novembre à 13:36

    Bonjour cher Flormed

    un appel  à la paix et la justice

    en ce monde

    elle fond défaut

    un sublime écrit que j'ai pris plaisir à lire

    Douce après midi cher ami

    Bisous

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter