• Les mangeurs de p.d.t


    Les mangeurs de pommes de terre



    Vincent Willem van Gogh (1853 - 1890)


    Sous les rayons blafards diffusés du plafond
    Par une lampe à chapeau, sans verre,
    Les braves paysans, tout fiers, se satisfont.
    De café noir et pommes de terre

    Le peintre, soucieux de nous faire saisir
    Que ces petites gens au teint ocre
    Aiment manger avec les doigts pour le plaisir,
    Fait fi de tout esprit médiocre !

    Leur joie est d'être ensemble à table en ce logis
    Étroit où le seul relent qui flâne
    Sous le vétuste toit est celui d'un mégis,
    Mais ils sont heureux dans leur cabane.

    Ils ont hersé, bêché, sarclé...Que de sueur
    Afin de rendre le sol arable !
    Se gaver de sa main, voilà le grand honneur,
    Même si l'habit est misérable !

    Dans le calme du soir, ils écoutent le chant
    Du vent, le hurlement d'une louve,
    L'aboi d'un chien, le cri d'un grillon se cachant
    Dans un pâtis tapissé de flouve...

    La vie est, disent-ils, une chaîne d'efforts
    Aux maillons ne demeurant solides
    Que si, du sol fécond, ils nourrissent leurs corps
    En gardant au ciel leurs fronts livides.



    Mohammed Zeïd
    Flormed

    « Le jeune mendiantAlphonse de Lamartine »

  • Commentaires

    1
    Jeudi 22 Janvier 2015 à 20:18
    stellamaris

    Une splendeur, très cher ami ! Avec toute mon amitié.

    2
    Jeudi 22 Janvier 2015 à 21:03

    Bonsoir Flormed,

    Je suis venue commenter ce superbe poème illustrant à la perfection le tableau de ce grand peintre mais je ne le vois plus !

    Je te renouvelle donc toutes mes félicitations sincères.

    Bien à toi.

    Annie

    3
    Jeudi 22 Janvier 2015 à 21:58

    Merci à vous Stellamaris et Annie.

    Vive la poésie et vive Poésis

    Amitiés

    4
    Jeudi 22 Janvier 2015 à 22:12

    Oh oui !  yes

     

    5
    Vendredi 23 Janvier 2015 à 08:05

    Joli peinture et beau poème l'un ne va pas sans l'autre

    une belle description que j'aime beaucoup bises l'ami.

     

    bonne journée.

    6
    Vendredi 23 Janvier 2015 à 15:02

    Merci Maria

    7
    Samedi 24 Janvier 2015 à 11:11

    bonjour cher med

     

    une peinture austère à la lumière , la vie de ces paysans décrite , voici un magnifique poème écrit de ta main 

     

    merci de ce très beau partage

    excellente journée 

    8
    Dimanche 25 Janvier 2015 à 10:56

    Merci Véronique

     

    9
    nilsa704
    Samedi 4 Avril 2015 à 09:48

    Merci pour ce poème, description de temps qui ont disparu.

    amitiés

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :