• Les glaneuses 2


    Les glaneuses 2



    Julien Dupré
    peintre français (1851-1910)

    Juste après la moisson, bel or des paysans,
    Il fallait transporter les gerbes fort grenues
    Vers l'aire du battage. En files continues
    Les rustaudes couraient sur les sentiers cuisants.

    Sur la tête, le dos, les bras et les épaules,
    Les épis sont remis aux mulets des batteurs.
    Un monde actif, n'ayant besoin de zélateurs
    Pour manier les faux, les fourches et les gaules.

    Voir cheminer ces gens portant de lourds fardeaux,
    Force notre respect. Profonde révérence
    À leurs cœurs valeureux, à leur belle endurance !
    Envers eux, la Vie est trop pingre de cadeaux.

    La fatigue est leur sort mais la bonne récolte
    Les aide à l'oublier. Les geniers à remplir
    Les somment de ne point se plaindre ni mollir
    Leur souffle imbu de foi ne connaît pas de volte.

    Aux abattoirs ceux qui dressent des monuments
    Aux lézards, ignorant la brave gent champêtre
    Dont chaque citoyen est un vaillant salpêtre
    Qui ne manque jamais à ses engagements !

    Honneur à toi, Dupré ! De ta riche palette
    Hors pair s'est anobli le grand Art du pinceau.
    Le pâtis, le vallon, la forêt, le ruisseau,
    Tout se meut, tout frémit dans la clarté complète.



    Mohammed ZEÏD

    « La fenaisonLa bergère 2 »

  • Commentaires

    1
    Mercredi 19 Juillet à 08:51

    Bonjour Flormed et mes bravos renouvelés pour ce tendre tableau qui s'offre à  nos yeux, me rappelant de très vieilles photos de mes grands-parents quand il faisaient les battages et que mon père était jeune garçon...

    J'aime beaucoup !

    Je t'embrasse aujourd'hui dans un peu de fraîcheur revenue ce matin...

    Annie

    2
    Mercredi 19 Juillet à 10:16
    3
    Mercredi 19 Juillet à 14:13

    merci cher med de nous offrir ce bel écrit  

    excellente journée

    je t 'embrasse

    4
    Samedi 22 Juillet à 21:26
    5
    Dimanche 23 Juillet à 16:58
    Marl'Aime

    Bonjour Flormed et bravo :

    Ton hommage à ce peintre ennoblissant la terre
    Le pénible travail des braves paysans
    Touche ardemment les coeurs en sensibilsant
    Sur l'importance d'être en tout égalitaire.

    Amitiés

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :