• La laitière regardant sa vache.


    La laitière regardant sa vache.
    Peinture de Julien Dupré,
    peintre français, (1851 -1910.)



    Ô berceau de Dupré, terre de Picardie,
    Du ciel ocré descend la nuit qui vient couvrir
    Tes pâtis d'où revient la manante enhardie
    Portant à bras et joug le lait que le zéphyr
    Parfume et rafraîchit. La princesse champêtre
    Fixe d'un regard doux la vache en train de paître :
    «Ton pis, fort généreux, lui dit-elle, crois-moi,
    Vaut pour nous un trésor qui mettrait en émoi
    Plus d'une vicomtesse et plus d'une marquise.»
    Et d'un pas souverain, la belle au teint cuivré
    Va, son cou gracieux, au vent du soir, livré
    Une nymphe, une fée, à la peinture acquise

    Béni sois-tu, seigneur ; béni soit ton pinceau !
    Grâce à ton art, dut resplendir la vie agreste
    Aux yeux de l'univers car de chaque monceau
    De verdure jaillit la beauté de ton geste
    De génie adorant le grand air et la paix
    Dont tu savais signifier tous les aspects.
    Les picards, à ce jour, font valoir la noblesse
    De ton style élevé dicté par la simplesse
    De ce vaste jardin que tu sus embellir
    Par les saphirs brillants de ta riche palette
    Tel ce bijou humain sans madras ni voilette
    Qui pourrait, de vertu, tout un couvent remplir.




    Mohammed ZEÏD

    « EpitapheIl portait les armes. »

  • Commentaires

    1
    Mercredi 14 Juin à 05:38

    Comme toujours du grand art que je ne peux qu'apprécier. Merci Flormed

    2
    Mercredi 14 Juin à 08:29
    3
    Stellamaris
    Mercredi 14 Juin à 08:52
    Stellamaris
    Quelle magnifique description tu offres à ce tableau, très cher ami ! Avec toute mon amitié.
    4
    Mercredi 14 Juin à 09:02
    5
    Mercredi 14 Juin à 12:49

    il est magnifique ce poème , quel ravissement de le lire , de le relire savoureusement , merci de nous offrir la toile de ce peintre

    excellente journée cher med

    je t 'embrasse 

    6
    Mercredi 14 Juin à 19:23

    Bonsoir cher Flormed,

    Eh bien Dupré et toi formez un excellent duo, que ce grand peintre aurait très certainement apprécié !

    Quel don pour peindre ainsi, quel don pour ainsi raconter !

    Mes bravos admiratifs et ma joie de lire de nouveau un tel modèle.

    Je t'embrasse.

    Annie

    7
    Vendredi 16 Juin à 07:15
    8
    Vendredi 16 Juin à 07:17
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :