• Fou d'elle.



    Fou d'elle.


    •••••

    Ces humains aveuglés, envieux, me font guerre,
    Dressant contre le ciel l'échelle, ils ont monté,
    Mais de mon paradis je méprise leur terre
    Et le ciel ne m'est rien au prix de ta beauté.

    Th. A. d'Aubigné

    •••••

    Sauf mon cœur, je n'ai rien à t'offrir pour te plaire ;
    Prends-le pour que sa joie éclose dans le tien !
    Fi des gens même si, vu leur esprit vaurien,

    Ces humains aveuglés, envieux, me font guerre.

    L'amour n'est pas un cours de charabia conté
    Par un nain ténébreux ; non, c'est un don céleste
    Encore que certains -le Mal, leur âme, infeste -

    Dressant contre le ciel l'échelle, ils ont monté.

    Rappelle-toi Kaïs ! Ne fut-il pas naguère
    Traité de fou pour un ghazal dit en public ?
    Je peux leur pardonner leur aspect de lombric

    Mais, de mon paradis, je méprise leur terre.

    Je sais que supporter leur sale cruauté
    Requiert des nerfs de fer et plus d'un sacrifice.
    La planète et ses ors sont un ord artifice

    Et le ciel ne m'est rien au prix de ta beauté.



    Mohammed Zeïd
     
    = Flormed =

    Ce poème est une glose

    Vous pouvez consulter la fiche explicative sur

    POESIS

    « Peine d'un ascèteImploration »

  • Commentaires

    1
    Vendredi 3 Octobre 2014 à 12:40

    bonjour cher med

    une très belle glose écrite sur les valeurs humaines

     

    excellente journée

    iris

    2
    Samedi 4 Octobre 2014 à 23:43

    Merci iris

    Tes mots me ravissent.

    Amitiés

    3
    Mardi 2 Décembre 2014 à 07:20

    un poème d'amour , une glose que j'ai aimé par son contenu

    bises amitié

    4
    Mardi 2 Décembre 2014 à 23:04

    Merci Vénusia.

    C'est gentil.

    Amitiés

    5
    nilsa704
    Mardi 6 Janvier 2015 à 17:56

    Bonjour Flormed, meilleurs voeux de bonheur et santé pour cette année 2015. Je suis un peu en retrait de "poésis" car je compose un blog site avec WordPress et je t'avoue que... ben c'est pas évident... Me suis je lancé dans une galère hihi ? et il n'est pas encore en ligne comme on dit..... Boof ! à 77ans je peux... cela ne ferra pas tourner la terre à l'envers . Amitiés et merci pour l'immense plaisir du site "poésis"

    6
    Mercredi 7 Janvier 2015 à 17:43

    Merci, ami poète

    Meilleurs vœux pour l'an 2015.

    Je ne manquerais pas de visiter le blog une fois "en ligne"

    Amitiés

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :