• À Vénus

  • Commentaires

    1
    Mercredi 2 Août à 23:07

    bonsoir cher med, un magnifique poème que tu nous offres 

    douce soirée

    je t 'embrasse

    2
    Mercredi 2 Août à 23:21
    Ô divine clarté, qu'y puis-je, de tes rimes
    M'as balafré le coeur, il saigne de bonheur
    Et ma muse en épanche les flots. En ton honneur,
    Ces vers, l'enserrent puis,  doucement le compriment.

    Un must !
    Amitiès
    3
    Jeudi 3 Août à 17:58

    Un poème que beaucoup envieraient tant il est beau dans sa souffrance...

    Mais comme je l'ai écrit sur le forum tu es trop sévère avec toi-même ! Qui peut se comparer à Vénus de toute manière ?.... ! Quant aux "Apollon", ils se font rares et  savent-ils aussi bien parler aux dames ?

    Mes bravo Flormed et mes amitiés profondes.

    Annie

     

     

    4
    derdour ahmed
    Dimanche 6 Août à 11:28

    Mon ami mon cher ami de la tristesse dans de la belle poésie . Pourquoi t'acharnes-tu contre toi-même? C'est le cycle de la vie/ Remonte-nous un peu le moral. La lueur de notre flamme baisse ; fais -nous profiter de cette clarté. Même faible, elle nous donne envie de continuer malgré le poids des ans

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :